ARCHIVES DE FOURCHES ET SES VILLAGES VOISINS

De nombreuses manifestations programmées en 2017

  • Le comité des fêtes a établi le calendrier des manifestations 2017.
    Le comité des fêtes a établi le calendrier des manifestations 2017. 

Réuni lundi soir sous la présidence de Mickaël Balidas, le comité des fêtes a établi le calendrier des manifestations 2017 et renouvelé dans leurs fonctions tous les membres du conseil d’administration, après en avoir accueilli un nouveau parmi eux : Alain Vicenté.

Calendrier. 19 mars : loto dans la salle des fêtes de Vignats ; 15 avril : Pâques des enfants ; 13 mai : concours de pétanque ; 25 juin : vide-greniers ; 9 septembre : concours de belote ; 18 novembre : soirée Beaujolais ; 16 décembre : Noël des enfants et des anciens du village.

La commune nouvelle fait encore des vagues

Lundi soir, la réunion de conseil municipal a été plusieurs fois agitée par les problèmes « qui fâchent », notamment la création de la commune nouvelle qui a été, en l'espace de peu de temps, évoquée, envisagée puis finalement refusée.

Lundi soir, la réunion de conseil municipal a été plusieurs fois agitée par les problèmes « qui fâchent », notamment la création de la commune nouvelle qui a été, en l’espace de peu de temps, évoquée, envisagée puis finalement refusée.

Serpent de mer et épine dans le pied de la municipalité, le projet de commune nouvelle a de nouveau été évoqué en conseil, presque accepté puis refusé dans la même soirée.

Le débat

« On ne revient pas sur un vote ! » tempête Gilles Turpin. Ce qui revient à dire, pour le troisième adjoint, que le projet de commune nouvelle doit être purement et simplement enterré.

Cela n’a pourtant pas été le cas lors du conseil municipal qui s’est tenu lundi soir. Bien que le sujet ne soit pas à l’ordre du jour, c’est le premier qui a été mis sur le tapis lors des questions diverses.

« La commune nouvelle, est-ce que c’est complètement arrêté ? », a lancé Eric Leroy, premier adjoint. Réponse sibylline du maire, Joël Goulard : « On ne sait pas ! »

S’en est suivi un rappel des faits, du temps où les discussions avaient été faites avec l’ensemble des quatre communes puis menées presque jusqu’à leur terme – l’annonce de la création figurait sur le bulletin communal – pour finalement capoter pour une question d’appellation… L’arbre qui cache la forêt ?

Car, chacun le sait, au sein du conseil municipal, il y a les pour et il y a les contre. Il y a ceux qui souhaitaient que les élus se mettent autour d’une table et discutent afin de trouver un nom qui convient. Et puis il y a ceux qui disent non mais qui prennent le temps de faire part de leur décision alors qu’on pense qu’un consensus est établi. « On n’a pas le droit de faire un référendum mais on peut très bien envoyer un nouveau questionnaire, cette fois plus pointu, aux habitants. » Toujours pas de réaction de la part de l’opposition… Pourtant, quelques minutes plus tard, c’est un bel ensemble de sept élus (jusqu’au maire) qui a voté non à cette nouvelle possibilité de fusion. « Nous l’avions souhaitée aussi pour éviter une perte de subventions », ont soulevé les pour. « De l’argent, on peut en trouver autrement », a tranché Gilles Turpin.

Un Père Noël très généreux est venu gâter les enfants

  • Des paniers garnis pour les aînés (à partir de 75 ans), des jouets pour les plus jeunes (jusqu'à 12 ans) et un goûter en famille : le Père Noël du comité des fêtes a été particulièrement généreux, cette année, pour les habitants de la commune, grâce en grande partie aux bénéfices des manifestations de l'année.
    Des paniers garnis pour les aînés (à partir de 75 ans), des jouets pour les plus jeunes (jusqu’à 12 ans) et un goûter en famille : le Père Noël du comité des fêtes a été particulièrement généreux, cette année, pour les habitants de la commune, grâce en grande partie aux bénéfices des manifestations de l’année. |

Pays de Falaise. Commune nouvelle : qu’en pensent les habitants ?

Future commune nouvelle au 1er janvier 2017.Future commune nouvelle au 1er janvier 2017. | Ouest-France

Le 1er janvier 2017, Vignats, Crocy, Fourches et Le Marais-la-Chapelle vont se regrouper pour former une commune nouvelle. Les habitants sont mitigés.

Les communes de Vignats, Crocy, Fourches et Le Marais-la-Chapelle se regroupent pour former une commune nouvelle, au 1er janvier.

Pour beaucoup d’habitants, ce projet semble plutôt bien accepté. « Je trouve ça bien. En revanche, il ne faut pas qu’on vote pour un cinquième maire, il n’en faut qu’un, souligne Jacques Pereira, habitant de Crocy. C’est la seule condition pour que la commune nouvelle fonctionne bien, que le boulot soit fait proprement. »

Des craintes administratives.

Si le projet en lui-même ne pose globalement pas de souci, son application concrète questionne. « Tant que ça ne change pas trop de choses et que ça n’engendre pas trop de frais », insiste Arlette Fiquet.


sans-titre

Les femmes aussi sont de ferventes adeptes du ball-trap

  • Melicia, Séverine, Nathalie, Delphine et Caroline (de gauche à droite) ont participé au ball-trap organisé ce week-end par la société de chasse.
    Melicia, Séverine, Nathalie, Delphine et Caroline (de gauche à droite) ont participé au ball-trap organisé ce week-end par la société de chasse.

Chaque maman a reçu une rose et une brioche

Dimanche, et comme chaque année, les mamans de la commune ont été invitées à rejoindre la salle communale pour recevoir une brioche offerte par la municipalité et une rose offerte par le maire, Joël Goulard.

Ils étaient venus l’année dernière, en avril 2013, installer leur chapiteau rouge et jaune dans le village. Mercredi, Christopher, Mireille et Victoria du cirque de Provence étaient de retour sur le parking derrière la salle des fêtes pour réjouir les petits comme les grands. « Nous avions été si bien accueillis l’an dernier que nous avons souhaité revenir », souligne Christopher.

Pendant une heure, la quarantaine de personnes présentes a pu revoir, avec beaucoup de plaisir, les chiens facétieux, le lama, le poney, les colombes évoluer dans un ballet bien orchestré. Il ne manquait rien au spectacle ni le clown, ni les numéros d’adresse : rolla-rolla, hula-hoop… Un programme complet que le couple et leur fille ont l’habitude de présenter partout où l’on accepte qu’ils s’installent. « C’est le côté facile du cirque. Notre spectacle, nous le connaissons bien et il est parfaitement au point. »

La médaille vermeil pour deux élus et la secrétaire de mairie

Fourches – 18 Février
  • Clara Dewaële a remis la médaille vermeil à Fabienne Heuveline, secrétaire de mairie, Eric Leroy, 1er adjoint et Jean-Pierre Villon, pour 30 années au service de la commune.
    Clara Dewaële a remis la médaille vermeil à Fabienne Heuveline, secrétaire de mairie, Eric Leroy, 1er adjoint et Jean-Pierre Villon, pour 30 années au service de la commune. | 

À Fourches, on fait toujours les choses en grand. Et même quand on remet une médaille, comme ce fut le cas dimanche, on ne la remet pas à une seule personne mais à trois, en l’occurrence la secrétaire de mairie, Fabienne Heuveline et deux élus : Eric Leroy (1er adjoint) et Jean-Pierre Villon.

Chacun d’eux s’est vu offrir, dimanche dernier, la médaille d’honneur régionale, départementale et communale pour les 30 années ou plus passées au service de la commune.

« J’ai, à cette occasion, une forte pensée pour Marius Follonier, qui nous a quittés il y a quelques mois et qui a travaillé avec Eric Leroy, Jean-Pierre Villon et Fabienne Heuveline », a souligné la conseillère générale, Clara Dewaële. « On se rencontrait tous les mois à ma permanence de Morteaux, et il m’avait parlé de cette cérémonie de remise de médailles ; il aurait vraiment aimé être parmi nous. »

Avant de remettre leur médaille aux trois récipiendaires, la conseillère générale a tenu à revenir sur leur engagement et les en féliciter. « Vous êtes tous les trois médaillés vermeil, cela signifie 30 ans au service de la collectivité. Ce n’est pas rien et, dans l’époque où nous sommes, dans l’époque où nous évoluons, de telles récompenses sont importantes. En effet, en période de crise, il faut que chacun et chacune d’entre nous, nous puissions nous raccrocher à certaines valeurs, à certains symboles pour contrer cet individualisme grandissant. Ces médailles sont là pour rappeler que des individus ont fait le choix, pendant de nombreuses années, de s’investir pour faire vivre leur commune. »

Une galette et un hommage à leur ancien maire

Fourches – 24 Janvier
  • Offerte par la municipalité, la galette des Rois a réuni près de 70 convives dans la salle communale.
    Offerte par la municipalité, la galette des Rois a réuni près de 70 convives dans la salle communale. 

Dimanche après-midi, près de 70 personnes ont participé à la galette des Rois offerte par la municipalité. « Aujourd’hui, c’est la Saint-Marius. Nous avons choisi exprès cette date pour rendre hommage à celui qui fut notre maire jusqu’en 2008 et qui nous a quittés en octobre dernier : Marius Follonier », sourit Joël Goulard, son successeur.

L’occasion également pour les villageois de se retrouver en toute convivialité et d’accueillir les nouveaux habitants avec lesquels chacun a pu faire connaissance.

Municipales à Vignats. Erick Dewaële ne briguera pas un nouveau mandat

Vignats – 06 Janvier Sources: OUEST FRANCE
  • Erick Dewaële, maire depuis 19 ans, ne briguera pas de nouveau mandat.
    Erick Dewaële, maire depuis 19 ans, ne briguera pas de nouveau mandat. Photo : Ouest-France.

Erick Dewaële, maire depuis 19 ans, l’a annoncé officiellement dimanche avec beaucoup d’émotion : il ne briguera pas un nouveau mandat.

« En effet, après toutes ces années à gérer la commune, j’estime qu’il est temps pour moi de passer le flambeau et de permettre à un autre candidat d’occuper les fonctions de maire », a annoncé Erick Dewaële.

Plusieurs raisons ont motivé sa décision. « La fonction de maire a changé, elle est à présent très orientée sur des tâches administratives. Un maire, aujourd’hui, doit être un gestionnaire, mais également un juriste, et connaître les réglementations nationales et européennes. J’ai consacré beaucoup de temps à notre commune et je souhaiterais à présent en consacrer davantage à ma famille et à certains loisirs. »

Fourches. Marius Follonier, maire honoraire de Fourches est décédé

Faits divers samedi 26 octobre 2013

  • Maire de Fourches de 1977 à 2008, puis maire honoraire, Marius Follonier s’est éteint mercredi, à l’âge de 94 ans. Il reçut en 1986 le titre de chevalier de l’ordre du Mérite agricole, puis fait officier en 2012. La cérémonie religieuse sera célébrée à 15 h, lundi 27 octobre à l’église de Fourches.

Les premiers panneaux de rues posés dans la commune – Vignats

mardi 17 septembre 2013


Souhaitée par la municipalité ainsi que les services d’urgence et postaux, l’installation de panneaux pour identifier les rues et les nombreux hameaux de la commune est en bonne voie d’achèvement.

La pose est réalisée par une entreprise chargée de faire les trous dans un sol « difficile, en raison des cailloux et de la roche », et des membres du conseil municipal intervenant pour les mettre en place et les sceller.

Une prière mariale a été dite à la grotte à Jules – Vignats

samedi 17 août 2013

Une cinquantaine de fidèles se sont réunis près de la grotte à Jules pour participer, jeudi après-midi, à une prière mariale.

Une cinquantaine de fidèles se sont réunis près de la grotte à Jules pour participer, jeudi après-midi, à une prière mariale.

C’est une prière mariale dite par le père Emeric Colas des Francs et le père Théodore, qui a réuni une cinquantaine de fidèles près de la grotte à Jules, jeudi. Plus ancienne que la grotte édifiée aux Maisons blanches (lire en Épaney), l’histoire de ce lieu en est pourtant très proche.

Cette grotte, elle aussi dédiée à la Vierge Marie, fut créée par Jules Lemaître, un homme très pieux. « En 1923, à la suite d’un pèlerinage à Lourdes, il décida de ramener sur ses genoux et par le train, une réplique bénie afin de ne pas risquer de l’abîmer », racontent les habitants du village. Il construisit alors pour l’abriter une grotte près du ruisseau La Gronde, la fleurit et en assura l’entretien grâce à de nombreux dons. Après son décès en 1952, un second bienfaiteur, Osvaldo, un immigré espagnol, prendra le relais après la guérison de sa fille, comme il en avait fait le voeu.

De nos jours, c’est la municipalité, devenue propriétaire, qui se charge d’entretenir et d’aménager ce lieu avec notamment un parking, un plan d’eau et un petit pont pour traverser le ruisseau. Chaque année, pour entretenir la grotte et ses alentours, elle organise une épreuve sportive : une course à pied de 10 km appelée, comme il se doit, les Foulées de la grotte à Jules.

Le concert d’accordéon a fait salle comble, samedi – Fourches

lundi 22 juillet 2013


Medley de chansons et hommage à André Verchuren étaient au programme du concert offert samedi par l'ensemble d'accordéons du stage dirigé par Henry Lemarchand.

Medley de chansons et hommage à André Verchuren étaient au programme du concert offert samedi par l’ensemble d’accordéons du stage dirigé par Henry Lemarchand.

Foule, soleil et animations à la kermesse de dimanche – Vignats

mercredi 10 juillet 2013


Kermesse dans la tradition pour le comité des fêtes, présidé par Jacques Tremauville, avec ses stands répartis autour de la salle des fêtes et un spectacle offert par les majorettes de Falaise, les Guillaumettes.

Kermesse dans la tradition pour le comité des fêtes, présidé par Jacques Tremauville, avec ses stands répartis autour de la salle des fêtes et un spectacle offert par les majorettes de Falaise, les Guillaumettes.

Le cirque de Provence a offert deux représentations aux habitants – Fourches

lundi 29 avril 2013


Mireille, Victoria et Christopher ont installé leur cirque dans la commune en fin de semaine dernière.

Mireille, Victoria et Christopher ont installé leur cirque dans la commune en fin de semaine dernière.

Un voyage et un repas offerts aux anciens de la commune – Fourches

vendredi 26 avril 2013


Dimanche, les anciens de la commune ont été invités à participer à une journée de détente.

Dimanche, les anciens de la commune ont été invités à participer à une journée de détente.

« D’habitude, nous organisons le repas des anciens dans la salle communale mais, cette année, nous avons voulu innover en offrant à nos « cheveux blancs » non seulement un repas mais aussi un voyage », indique le maire, Joël Goulard. L’idée du conseil municipal a séduit les 44 participants à cette journée de détente, proposée dimanche. « La journée a été riche. Nous avons tout d’abord visité Pont-l’Évêque et le Musée des métiers anciens puis nous nous sommes rendus chez le Père Magloire où nous avons appris comment se fabrique le calvados. »

Après le repas offert à Deauville, tout le monde a repris le car pour se rendre à Honfleur. Au programme : balade sur l’embouchure de la Seine dans une vedette de plaisance.

Jeudi et vendredi, le cirque de Provence a installé son chapiteau rouge et jaune derrière la mairie pour offrir du rêve aux petits comme aux grands. « C’est une première à Fourches, se réjouit le maire Joël Goulard. Nous n’avions encore jamais eu de cirque dans notre commune. »

Pendant une heure, Christopher, Mireille et Victoria (leur fille de 8 ans) ont déroulé, sous les yeux d’un public ravi mais trop peu nombreux, leur programme réglé comme du papier à musique, sur un rythme soutenu. « C’est le côté facile du cirque, avoue Christopher. Notre spectacle, nous le connaissons bien et il est parfaitement au point. »

Ce qui l’est moins d’après le directeur de ce petit cirque familial, c’est de trouver un endroit pour pouvoir le donner. « Nous nous arrêtons partout où l’on veut bien nous accueillir… » Une situation qui ne le surprend pas : il en a malheureusement l’habitude. « Je suis né dans le cirque tout comme ma compagne, Mireille. Celui-ci a été créé en 1856 et ce sont les garçons qui en prennent la succession, depuis six générations. »

Une vie qu’il n’a pas vraiment choisie mais qu’il n’échangerait pour rien au monde. « Je ne me verrais pas vivre dans une maison, ouvrir mes volets et voir toujours le même paysage… » Hier à Chambois, demain à Coulonces, la semaine prochaine à Bailleul, le cirque de Provence va continuer à se produire dans la région pour repartir ensuite sur les routes de France, pour rejoindre début juin le Lot et retrouver enfin le Vaucluse en fin d’année pour y passer l’hiver.

Peut-être reviendront-ils un jour dans notre région ? « Il faut reconnaître qu’en Normandie, on a très bien reçu dans toutes les communes où nous nous sommes produits. Ce n’est pas le cas partout ! »

Une chasse aux oeufs innovante pour 30 enfants du village

mercredi 03 avril 2013


Une chasse aux oeufs de Pâques peu ordinaire pour les enfants de la commune.

Cette année, la chasse aux oeufs de Pâques proposée et organisée par le maire Joël Goulard et la secrétaire de mairie, Fabienne Heuline, a différé de toutes celles qui ont précédé. « Les oeufs que les enfants devaient découvrir étaient factices. Ils les avaient fabriqués le mois dernier au cours de deux ateliers créatifs et nous leur avons offert, à la place, de vrais oeufs au cours du goûter qui a suivi. »

Une innovation qui a enchanté la trentaine d’enfants présents, trop heureux de se voir remettre de vraies friandises qui ont vite garni leurs paniers.

Quarante enfants ont décoré des oeufs de Pâques – Fourches

mardi 05 mars 2013


Un atelier créatif pour décorer petits paniers et oeufs en polystyrène a été proposé aux enfants de la commune.

Samedi après-midi, les enfants de la commune étaient invités à participer à un atelier créatif pour préparer Pâques. « Nous leur proposons de peindre des oeufs en polystyrène et de décorer des petits paniers », précise Fabienne Heudeline, à l’origine du projet avec le maire Joël Goulard.

Une occasion d’exprimer leurs talents de peintre-décorateur que n’auraient pas voulu manquer Lucas, Cécile, Jordan et Brian. « Avec les vacances, nous avons beaucoup d’absents… » Catherine, Elisabeth et Gwenaëlle (trois adultes) avaient pris place à leurs côtés pour appliquer leur technique de pliage de serviettes aux oeufs.

Toutes ces créations seront ensuite dissimulées sur le parking de la mairie le jour de Pâques. « Nous donnons rendez-vous le 1 er avril à 15 h 30 aux quelque quarante enfants de la commune, indiquent les organisateurs. À eux de trouver ces oeufs factices que nous échangerons contre de vrais oeufs en chocolat. »

Lundi 1 er avril, chasse aux oeufs de Pâques, à 15 h 30, dans la cour et sur le parking de la mairie.

VIDE-GRENIERS: une dizaine d’exposants
29/08/2012
 sources: ouest france; fourches.fr
Beaujolais Nouveau 2011 (sources: fourches.fr)
Beaujolais Nouveau 2011

Fourches a fêté pour la 3ème année consécutive l’arrivée du beaujolais nouveau. La salle des fêtes, à cette occasion, avait son air conquérant. Tables en U, nappes blanches, bouquets garnis, le décor était en place. Aux environs de vingt heures les convives arrivaient, une cinquantaine de personnes avaient répondu à l’appel des organisateurs du comité d’animation. Apéritif comme il se doit au beaujolais blanc ou rouge, au goût de chacun, accompagné de petits biscuits et de mélanges variés craquants et croquants. Assiette de charcuterie variée et viande froide, chips, fromage et dessert : un succulent grillé, puis café, le tout accompagné de beaujolais bu avec modération. Beaucoup d’animation, de rires, une ambiance festive agréable. On a chanté, dansé sur des airs fredonnés par quelques connaisseurs. La soirée s’est terminée vers une heure du matin après que le cabas garni ait été tiré au sort et c’est madame TIRARD qui l’a gagné : félicitations. On a bu, mais avec modération. On s’est promis de revenir l’an prochain pour la cuvée 2012. Remerciements aux personnes qui ont dressé les tables, les ont décorées, ont fait les achats ; préparé les assiettes froides, assurées le service et fait le ménage avant de partir. On citera : Vincent, Murielle, Maud, Fabienne et Elise sans oublier le maire pour son cabas garni.

Des épreuves d’aptitudes de l’épagneul breton ont eu lieu – Fourches (Septembre 2011, Ouest France)

Dimanche, la commune a accueilli Jean-Pierre Picot, les juges officiels et les organisateurs des épreuves de Tan (test d’aptitudes naturelles) du club de l’épagneul breton 2011. Une bonne quarantaine de chasseurs s’étaient inscrits pour cette journée opérationnelle.

« Le Tan est un concours proposé à de jeunes chiens, uniquement des épagneuls bretons, pour évaluer leurs aptitudes à l’arrêt sur le perdreau, (en prévision de la chasse), dans trois semaines. Des juges officiels accordent ou non ce Tan, indique le maire Joël Goulard. Une autre partie du concours était aussi proposée : l’épreuve de rapport en eau profonde. Tous ces événements se sont déroulés en plaine et sur l’étang privé gracieusement prêté par Didier Lebailly, à Crocy. »

Le parking, derrière la salle des fêtes s’est révélé bien utile pour garer la quarantaine de voitures et l’abri destiné à restaurer les 90 personnes présentes pour le repas pris en commun. De 10 h jusqu’à la proclamation des résultats vers 17 h, toutes les épreuves se sont déroulées dans une bonne ambiance, sous un ciel bien noir et de la pluie le matin et du soleil l’après midi.

« Cette animation pour les chasseurs fera date à Fourches », affirme Joël Goulard qui salue, au passage, l’implication de Jean-Pierre Villon, président de la société de chasse et Narcisse Paysant, « véritables chevilles ouvrières de l’accueil de cette manifestation dans la commune ».

Fourches – 28 août 2011 (Ouest-France)

Le vide greniers du 28/08/11

Une fois n’est pas coutume : le vide-greniers proposé dimanche dans le centre du bourg n’était pas organisé par le comité des fêtes. « Il a lieu à l’initiative du conseil municipal, indique Murielle Potier, conseillère municipale. Tous ses membres au grand complet et la secrétaire de mairie participent. C’est notre façon à nous d’essayer de faire vivre un peu le village. Actuellement, nous sommes 214 habitants alors que, quand je suis arrivée, il y a 15 ans, le village ne comptait que 168 habitants. »

Même si les organisateurs reconnaissent une participation un peu plus faible que l’année dernière, tous se réjouissent de l’investissement des participants.

_____________________________________________

Fourches – 30 mai 2011 (Ouest-France)

« Tous les ans, nous invitons toutes les mamans de la commune à venir nous rejoindre, ici, dans la salle communale, le jour de la fête des Mères. Je leur offre des fleurs et le CCAS une brioche », sourit le maire Joël Goulard. « C’est une tradition bien ancrée dans notre village et elle a été instituée il y a déjà fort longtemps. »

Chaque année, la porte de l’ancienne salle de classe reste ouverte une bonne partie de la matinée pour accueillir les nombreuses mamans toujours fidèles au rendez-vous. « En général, nous en accueillons une cinquantaine. »

_____________________________________________

Vignats – 30 mai 2011 (Ouest France)

« La brioche de la fête des Mères, c’est une tradition qui remonte au lendemain de la guerre, dans les années 1946 ou 1947. C’est dire que ce n’était pas hier », sourit le maire Erik Dewaële.

L’initiative du premier édile de l’époque, Gérard Lalizel, et de son conseil, a été reconduite d’année en année, avec le même succès. « C’est une tradition qui se perpétue et tout le monde vient. Et quand je dis tout le monde, c’est aussi bien les mamans du village que toutes les personnes seules âgées de plus de 60 ans », assure Eric Dewaële.

Comme pour confirmer ses dires, dimanche matin, entre 10 h et 11 h 30, tous les bénéficiaires de cette sympathique attention sont passés par la mairie pour recevoir leur brioche et partager le verre de l’amitié. « Nous avons accueilli une centaine de personnes et c’est une grande satisfaction pour nous, les élus. C’est aussi une façon de rassembler les gens et de faire connaissance avec les nouveaux habitants. »

_____________________________________________

NECY – mercredi 18 mai 2011 (Ouest-France)

De nombreux visiteurs au salon de peinture

Pour amorcer la semaine où Nécy fête les arts, de nombreux visiteurs ont participé samedi au vernissage du salon de peintures et sculptures. Bronzes et sculptures en pierre y côtoient aquarelles et autres huiles… L’association Culture et Loisirs organise en effet une manifestation composée d’une semaine d’exposition d’oeuvres artistiques de qualité, qui se clôturera ce week-end avec un festival de l’artisanat d’art.

Pour cette deuxième édition, une vingtaine d’artistes reconnus présentent leurs réalisations, très diverses mais toujours inspirées. « Ce sont les gens d’ici qui garnissent les expos de Paris », a souligné Jean-Pierre Gamard, président, ému par la réussite de ce salon en campagne.

Les oeuvres sont installées salle Jean Allais, visibles chaque après-midi de la semaine de 14 h à 19 h, samedi et dimanche de 10 h à 19 h.

_____________________________________________

Concert à Fourches – 16 juillet 2011 (Ouest-France)

Belle affluence ce samedi 16 juillet en l’église Saint Germain de Fourches pour le concert donné par l’orchestre de chambre du festival » Musique en pays de Falaise ». Sous la direction du maître Henri- Charles BEGUIN le public a pu entendre un répertoire baroque où le rôle des instruments: violons, alto,violoncelle, contrebasse et continuo ont transformé le paysage musical en donnant une part majeure à la musique instrumentale.

Les trois compositeurs proposés au concert sont représentatifs du concerto et de l’opéra. Du VIVALDI avec l’ouverture de l’opéra  » L’Incoronazione di Dario « , du HAENDEL avec les extraits de Messie, de » Giulio Cesare in Egitto » le duetto Cornelia – Sesto  » Son nata a lagrimar » l’air de Cléopatre  » V’adoro pup  » l’air de Sesto  » L’angue offeso mai riposa  » l’air d’Achilla, celui de Giulio Cesare  » Svegliatevi nel core  » l’extrait de Siroe et l’air de Cosroe  » Gelido in ognivena « . Ces airs pour solistes extraits des grands opéras de HAENDEL ont ravi le public et les applaudissements nourris ont récompensé le duetto Gwénola MAHEUX ( mezzo) et Laure DUGUE (alto), Fanny LEVY ( soprano), Anne – Flore GRANDSIRE ( mezzo), Jean – Yves BAUDAIS ( baryton ), Alix LEPAROUX ( mezzo ) et Erick MAHE ( baryton ).

C’est un extrait du concerto grosso en ré majeur d’AZrcangelo CORELLI qui a clos le spectacle sous un tonnerre d’applaudissements. La soirée s’est terminée à la salle des fêtes avec le verre de l’amitié.

ACTUALITÉ EN VRAC

 Succès du premier vide-greniers pour la commune – Fourches.(lundi 31 août 2009 )

Depuis 2 ou 3 mois, les dix conseillers municipaux dont deux femmes (une autre nouveauté) et le maire, Joël Goulard, ont décidé de l’organisation d’un vide-greniers pour animer leur commune. « Pour une première, c’est une réussite avec 30 participants, deux animations : promenades à poneys et une pêche aux canards, » se félicite le maire.

Joël Goulard, visiblement ému, tient « à remercier tous les bénévoles, particulièrement, pour le prêt d’un barbecue Marcel Rivière de Saint-Nicolas-de-Fourches ainsi que la boucherie-charcuterie Lecocq de Guibray à Falaise, pour son véhicule réfrigéré. Cette commune de 200 âmes environ a bien besoin de récolter quelques finances pour l’entretien de ses routes, l’église et la réparation de ses bâtiments. »

Lien: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Succes-du-premier-vide-greniers-pour-la-commune-_14283-avd-20090831-56663384_actuLocale.Htm

6 Juin 2008 « Les nouvelles de Falaise »: Fête des mères.

Les autres petites nouvelles: http://fourches14620.xooit.com/f20-Le-bloc-notes-Les-petites-nouvelles.htm

Février 2007: Les chasseurs ont planté une haie pour créer un refuge animal. Samedi matin (28 Février des chasseurs ont planté une haie de 80 mètres de long sur 5 mètres de large sur un terrain de 1 hectare situé dans la plaine.

Pour la première fois dans la plaine du Calvados, une haie cynégétique a été plantée à Fourches avec le concours de la Fédération départementale des chasseurs du Calvados.

Cette opération a été rendue possible grâce à la Fédération départementale des chasseurs du Calvados qui ont fourni les plants pour une somme d’environ 300 €. « Cette haie sera d’une hauteur de 1, 2 à 1, 4 mètre. Elle sera entretenue annuellement par broyage et une bande herbeuse composée de luzerne et de maïs complétera l’ensemble », a rappelé le président. « Ce type d’aménagement est reconnu dans le cadre des jachères faunes sauvages par notre convention entre la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt (Ddaf) et la Chambre d’agriculture. Tous les agriculteurs peuvent mettre en place ce type de haies ». Quant au technicien supérieur de la fédération il a félicité les chasseurs de Fourches : « Vous êtes les premiers à vous investir dans le genre de projet, bien sûr mon souhait le plus cher est que sur chaque commune de plaine ce type d’aménagement puisse être planté ».

M. Démoulin a aussi précisé : « nous implantons 13 variétés avec notamment du cornouiller, de l’aubépine, du coudrier, du charme. Ceci sur un terrain paillé afin de permettre aux petits gibiers de trouver de la nourriture dans le sol. Les haies bâchées effraient les animaux, se détruisent très lentement et les animaux n’ont rien à manger ».     Cette plantation a pu se réaliser grâce à la commune de Fourches qui a donné 1 hectare à la société de chasse, laquelle était engagée depuis 1982 dans la gestion de la perdrix sur ses 450 hectares. Une vingtaine de chasseurs de la commune a participé activement à la plantation de cette haie qui va favoriser le développement des insectes, créer des zones de refuges vis-à-vis des prédateurs ailés et accroître la capacité d’accueil du territoire.

Développement économique (Archive de 2005).

Sources: http://www.cg61.fr/iso_album/om_69_mise_en_ligne_cg.p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s