Ce site internet fête ses 10 ans!

Cela fait 10 ans que le site internet non officiel de la commune de Fourches existe et partage avec 9000 visiteurs de nombreuses informations. Je vous remercie!
PRÉSIDENTIELLE 2017 – L’élection présidentielle aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017

Ce premier tour de l’élection présidentielle a propulsé Mme Marine Le Pen en tête à Fourches. La candidate (Front national) totalise 36,07% des voix. Arrive en deuxième position M. Emmanuel Macron de (En marche) avec 18,03% des suffrages. Arrivé en troisième position, M. François Fillon (Les Républicains), même fort de ses 18,03 %, n’a toutefois pu se qualifier pour le second tour. M. Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) arrive en 4e position avec 12,30 %; Suivent M. Nicolasplus

Les résultats du premier tour

Participation 79.62%
Mme Marine Le Pen
Front national
36,07% 44 voix
M. François Fillon
Les Républicains
18,03% 22 voix
M. Emmanuel Macron
En marche
18,03% 22 voix
M. Jean-Luc Mélenchon
La France insoumise
12,30% 15 voix
M. Nicolas Dupont-Aignan
Débout la France
9,02% 11 voix
M. Benoît Hamon
Parti Socialiste
2,46% 3 voix
M. Jean Lassalle
Défense des territoires
1,64% 2 voix
M. François Asselineau
Union Populaire Républicaine
0,82% 1 voix
M. Jacques Cheminade
Solidarité et progrès
0,82% 1 voix
M. Philippe Poutou
Nouveau parti anticapitaliste
0,82% 1 voix
Mme Nathalie Arthaud
Lutte Ouvrière
0,00% 0 voix
Votes blancs
0,80% 1 voix
Votes nuls
1,60% 2 voix
Inscrits Abstentions Votants Exprimés
157 20,38%32 79,62%125 97,60%122

Capture
De nombreuses manifestations programmées en 2017

  • Le comité des fêtes a établi le calendrier des manifestations 2017.
    Le comité des fêtes a établi le calendrier des manifestations 2017. 

Réuni lundi soir sous la présidence de Mickaël Balidas, le comité des fêtes a établi le calendrier des manifestations 2017 et renouvelé dans leurs fonctions tous les membres du conseil d’administration, après en avoir accueilli un nouveau parmi eux : Alain Vicenté.

Calendrier. 19 mars : loto dans la salle des fêtes de Vignats ; 15 avril : Pâques des enfants ; 13 mai : concours de pétanque ; 25 juin : vide-greniers ; 9 septembre : concours de belote ; 18 novembre : soirée Beaujolais ; 16 décembre : Noël des enfants et des anciens du village.

La commune nouvelle fait encore des vagues

Lundi soir, la réunion de conseil municipal a été plusieurs fois agitée par les problèmes « qui fâchent », notamment la création de la commune nouvelle qui a été, en l'espace de peu de temps, évoquée, envisagée puis finalement refusée.

Lundi soir, la réunion de conseil municipal a été plusieurs fois agitée par les problèmes « qui fâchent », notamment la création de la commune nouvelle qui a été, en l’espace de peu de temps, évoquée, envisagée puis finalement refusée.

Serpent de mer et épine dans le pied de la municipalité, le projet de commune nouvelle a de nouveau été évoqué en conseil, presque accepté puis refusé dans la même soirée.

Le débat

« On ne revient pas sur un vote ! » tempête Gilles Turpin. Ce qui revient à dire, pour le troisième adjoint, que le projet de commune nouvelle doit être purement et simplement enterré.

Cela n’a pourtant pas été le cas lors du conseil municipal qui s’est tenu lundi soir. Bien que le sujet ne soit pas à l’ordre du jour, c’est le premier qui a été mis sur le tapis lors des questions diverses.

« La commune nouvelle, est-ce que c’est complètement arrêté ? », a lancé Eric Leroy, premier adjoint. Réponse sibylline du maire, Joël Goulard : « On ne sait pas ! »

S’en est suivi un rappel des faits, du temps où les discussions avaient été faites avec l’ensemble des quatre communes puis menées presque jusqu’à leur terme – l’annonce de la création figurait sur le bulletin communal – pour finalement capoter pour une question d’appellation… L’arbre qui cache la forêt ?

Car, chacun le sait, au sein du conseil municipal, il y a les pour et il y a les contre. Il y a ceux qui souhaitaient que les élus se mettent autour d’une table et discutent afin de trouver un nom qui convient. Et puis il y a ceux qui disent non mais qui prennent le temps de faire part de leur décision alors qu’on pense qu’un consensus est établi. « On n’a pas le droit de faire un référendum mais on peut très bien envoyer un nouveau questionnaire, cette fois plus pointu, aux habitants. » Toujours pas de réaction de la part de l’opposition… Pourtant, quelques minutes plus tard, c’est un bel ensemble de sept élus (jusqu’au maire) qui a voté non à cette nouvelle possibilité de fusion. « Nous l’avions souhaitée aussi pour éviter une perte de subventions », ont soulevé les pour. « De l’argent, on peut en trouver autrement », a tranché Gilles Turpin.

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s